Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?

Fiche 4 : Relations usagers-administration   Lecture : Public, Modification : Public

Page lue par 12 membre(s) et 9463 affichage(s)

Dernière mise à jour le 26 Novembre 2013 par Guy Pastre

Echanger et mener des démarches avec l'administration

La dématéialisation des procédures administratives, et la numérisation des services publics est aujourd'hui une réalité incontestable et les bénéfices apportés sont tels qu'il semble inconcevable qu'u retour en arrière soit possible. Il est donc indispensable que chaque citoyen possède les connaissances et compétences nécessaire dns ce nouveau mode de relation avec les administrations.

  • L’accélération de la transition numérique figure parmi les orientations stratégiques du Comité interministériel pour la modernisation de l’action publique (CIMAP)
  • La dématérialisation des procédures et démarches administratives est au coeur du programme appelé "choc de simplification" (2013).

L'utilisation du numérique pour les procédures administratives permet :

  • de simplifier le dialogue entre les administrés et l'administration,
  • aux administrations de mieux communiquer
  • de gagner en efficacité notamment par le croisement des données.
  • d'accéder plus rapidement à certains services,
  • de réaliser des économies
  • un meilleur dialogue (échanges plus fiables, plus rapides)entre l'administration et le citoyen, voir entre élus et les administrés
  • de participer au développement économique de notre pays et faire émerger de nouveaux services à valeur ajoutée.

1) Des ambitions affichées

Les 3 axes principaux des orientations officielles de l'état

  • Donner la parole aux usagers pour améliorer le service public et innover
  • Offrir encore plus de services personnalisés
  • Fournir un accés visible simple et cohérent aux services de l'administration

L'administré(e) au coeur du dispositif

Les données informatiques et leur croisement entre administrations, peuvent, en parallèle, permettre un meilleur traitement des situations particulières

  • En prenant en compte le citoyens dans sa globalité, dans les multiples facettes qu'il représente pour l'administration.
  • En plaçant l'usager au coeur du dispositif administratif, le conseil peut être mieux personnalisé, plus efficace et plus rapide

2) Vers un citoyen acteur

La mise au centre du citoyen, le conseil personnalisé et la possibilité pour lui d'entrer en dialogue avec l'administration permet à ce dernier de se sentir plus investit, et nous constatons les prémices  :

  • D'un meilleur dialogue dans un objectif de co-construction.
  • La volonté de pouvoir soumettre, alerter et proposer des idées à l'administration, à son élu et se (ré)-impliquer dans la vie de la cité.
  • La relation entre l'état, l'élu et le citoyen est fortement bouleversée par le web. Ce dernier, conformément à son souhait, est plus fréquemment et plus facilement sollicité (grâce à des plateformes créées ad hoc. Ex: Parlement et citoyens)
  • La transparence et l'ouverture sont réclamées et propice au développement économique

3) Accompagner l'e-usager : une ambition collective

La numérisation des procédures administratives, simplifie la vie des administrés et permet de mieux gérer la collectivité. Afin que chaque citoyen puisse en bénéficier il est important de veiller à accompagner les personnes éloignées ou réticentes, garantir un accès au service.

Pour ce faire, des moyens existent

  • Les EPN fournissent le matériel et sensibilisent à l'usage,
  • Les PIMMS, les RSP, permettent de conserver une présence et un accompagnement sur les territoires
  • La possibilité de contacter le service public par téléphone ou se rendre au guichet

Zoom sur l'open Data une nouvelle voie de développement économique.(encart)

Les administrations disposent d'une quantité de données, de statistiques concernant

  • L' aménagement,
  • L'urbanisme,
  • L'habitat,
  • les transports,
  • l'environnement,
  • le développement économique,
  • le développement social et culturel,
  • la gestion des risques
  • ...

Accéder aux données non-confidentielles est possible pour les consulter sur place, et sont rarement réutilisables.

Aujourd'hui, les orientations de l'Etat sur l'Open Data (ou libération des données) préconisent que les administrations libèrent leurs données dans des formats informatiques réutilisables par tous pour :

  • les ré-exploiter, les étudier, les croiser
  • créer des applications ou des services (bien souvent insoupçonnés)
  • Proposer des services à valeur ajoutée permettant ainsi la création d'une activité économique.
  • Mieux comprendre le territoire

Encarts : exemples concrets et parlant pour chacun des trois avantages

Lexique (source wikipédia)

  • Numérisation : Coder une information (texte, image, vidéo) sous forme numérique [Informatique].
  • Open Data (donnée ouverte): Une donnée ouverte est une donnée numérique, d'origine publique ou privée, publiée de manière structurée selon une méthodologie qui garantit son libre accès et sa réutilisation par tous, sans restriction technique, juridique ou financière.

Ressources pour aller plus loin

  • Présentation de la plateforme de consultation "Parlement et citoyens": http://ow.ly/p9sE3
  • idéo très pédagogique sur l'open Data, son intérêt, les possibilités: http://ow.ly/p9sL1
  • Les sites de référence de l'administration

*************